A PROPOS

Que sont les Dragonfly Practices?

Les Dragonfly Practices sont inspirĂ©es par une tradition originaire du Mexique, l’esprit lĂ©ger et magique des libellules ainsi que les anciennes pratiques spirituelles occidentales.

Leur but est d’aider les ĂŞtres humains Ă  accĂ©der Ă  plus de leur potentiel en terme de conscience, de bien ĂŞtre et de perception. Ces pratiques comprennent des sĂ©ries de mouvements, la respiration, l’examen de notre vie pour mieux comprendre et nous libĂ©rer de nos schĂ©mas de comportement, la conscience de notre impact sur l’environnement, des pratiques de silence intĂ©rieur, la conscience de notre rapport Ă  la nature et aux cycles du temps…

Les ĂŞtres humains, dans un contexte indigène de tradition orale, vivent leur propre conscience comme simplement une forme de conscience parmi tant d’autres. Le magicien traditionnel cultive une capacitĂ© Ă  sortir de son Ă©tat de conscience ordinaire pour entrer en contact avec les autres formes organiques de sensibilitĂ© et de conscience auxquelles l’existence humaine est liĂ©e. Ce n’est qu’en se dĂ©barrassant temporairement de la logique de perception acceptĂ©e de sa culture que le sorcier peut espĂ©rer entrer en relation avec d’autres espèces selon leurs propres termes; ce n’est qu’en modifiant l’organisation ordinaire de ses sens qu’il pourra entrer en rapport avec les multiples sensibilitĂ©s non humaines qui animent le paysage local.

C’est cela, pourrait-on dire, qui dĂ©finit un chaman: la capacitĂ© de s’Ă©chapper facilement des frontières perceptuelles qui dĂ©limitent sa culture particulière – frontières renforcĂ©es par les coutumes sociales, les tabous et, surtout, le discours ou le langage ordinaire – pour entrer en contact avec les autres pouvoirs de la terre et en tirer des enseignements. Sa magie est prĂ©cisĂ©ment cette rĂ©ceptivitĂ© accrue aux sollicitations significatives – chansons, cris, gestes – du champ plus vaste qu’humain.

La magie, alors, dans son sens peut-ĂŞtre le plus primordial, est l’expĂ©rience d’exister dans un monde composĂ© d’intelligences multiples, l’intuition que chaque forme perçoit – de l’hirondelle plongeant au-dessus de la mouche sur un brin d’herbe, et le brin d’herbe lui-mĂŞme – tout est une entitĂ©, chacune avec ses propres prĂ©dilections et sensations, bien que des sensations très diffĂ©rentes des nĂ´tres.

Abram, David. The Spell of the Sensuous

Guilhem Morera est le fondateur des Dragonfly Practices. Il a Ă©tudiĂ© avec les apprentis de Carlos Castaneda pendant 10 ans Ă  Los Angeles. Au cours des 10 dernières annĂ©es, il a organisĂ© et guidĂ© des ateliers / rencontres de Tensegrity® (le chamanisme de Carlos Castaneda). Il est Ă©galement un facilitateur certifiĂ© de Breathwork et a Ă©tĂ© formĂ© Ă  l’ancienne science des cartes par l’auteur et astrologue Robert Lee Camp. Guilhem est l’auteur de deux ouvrages sur la science des cartes, dont l’un en collaboration avec l’auteur et spĂ©cialiste des mĂ©galithes Howard Crowhurst avec lequel il a fondĂ© en 2015 l’association ANTAS (Anciennes techniques, arts et sciences). En 2020, il ouvre, en colaboration avec 6 autres personnes, le « Dragonfly Community Center » un lieu de retraite en Aveyron.

 

Les libellules sont un symbole de lĂ©gèretĂ©. Elles vont et viennent sans se faire remarquer, se fondent avec leur environnement et relient le monde du rĂŞve – le monde des images – avec le monde de la vie de tous les jours.

Elles sont un symbole de mĂ©tamorphose: le symbole de l’abandon des anciennes histoires que nous nous rĂ©pĂ©tons sans cesse, les histoires ancrĂ©es dans notre corps sous la forme d’Ă©motions et de douleur, pour entrer dans une nouvelle façon plus lumineuse de regarder les mystères. de la vie.

Elles sont Ă©galement un symbole du lien avec la source, de la connexion Ă  nos racines, Ă  d’oĂą nous venons, et Ă  toutes les traditions qui ont eu l’intention d’aider l’humanitĂ©.

Les pratiques de libellule sont également inspirées par la vie en général: la nature et notre relation avec le monde naturel et les créatures non humaines, les lieux sacrés et notre lien avec nos ancêtres, la conscience de notre corps et notre relation avec la communication non verbale, et toute technique et pratique pouvant nous aider à vivre mieux.

 

Travail corporel

La pratique de sĂ©ries spĂ©cifiques de mouvements et de respirations pour rĂ©cupĂ©rer Ă©nergie et vitalitĂ©, et pour rĂ©veiller l’intelligence du corps

L’examen de sa vie

Afin de mettre en lumière nos schĂ©mas de comportements. Amener de la conscience sur qui nous sommes en plongeant dans nos histoires, et les partager avec d’autres comme un moyen de s’en libĂ©rer.

Les cycles du temps

Astrologie, cartomancie… toutes les anciennes connaissances qui nous aident Ă  mieux nous comprendre nous-mĂŞme, les autres et Ă  mieux nous orienter et naviguer nos vies.

Conscience environnementale

Pour Ă©tablir une relation avec la terre,  et tout les ĂŞtres vivants qui l’habitent.. qu’ils soient animaux, vĂ©gĂ©taux, minĂ©raux…

Les Dragonfly Practices cultivent un Ă©tat d’esprit d’humilitĂ©, de volontĂ© de s’observer soi-mĂŞme et de prendre conscience de l’impact de nos paroles, actions et pensĂ©es sur nous-mĂŞmes et sur les autres, un Ă©tat d’esprit de respect pour toute expression de la vie et toute tradition.

L’humanitĂ© est Ă  un tournant et a plus que jamais besoin de l’aide et de la sagesse des anciennes traditions. L’intention des Dragonfly Practices est de crĂ©er un espace d’expression pour ces traditions dans notre Ă©poque.

Une spĂ©cificitĂ© de ce travail est le groupe. Le lien entre les praticiens dĂ©passe nos liens sociaux habituels et provient d’un lien profond avec le cĹ“ur. L’intention des Dragonfly Practices est de nourrir une communautĂ© d’explorateurs de conscience. Les libellules ont deux yeux volumineux composĂ©s de multiples facettes leur permettant de percevoir Ă  360 degrĂ©s. Les praticiens sont chacun comme l’une de ces facettes, chacun apportant son point de vue personnel, tout en maintenant une conscience globale Ă  360 degrĂ©s.

Souscrie Ă  la newsletter